J’ai besoin de te parler

J’ai besoin de te parler

Extrait de Léo Apotheker Beyond The Mirror

Je me trouvais au Canada.
Mon expérience SAP la plus négative, en 15 ans autour du monde.
Je n’aime pas le mot “impossible”. L’univers de la possibilité est grand.
Un problème est toujours l’opportunité de trouver la solution.
Ma pensée s’est arrêtée sur Léo Apotheker.

Leo Apotheker Beyond the Mirror

27 septembre 2007
Caroline à Léo

Léo,
J’ai gardé d’excellents souvenirs de mes années SAP France et de ta façon d’être et de faire.
Je me trouve dans un cimetière et je voudrais t’inviter à l’enterrement.
L’enterrement de l’image de SAP. Cela se passe au Canada.
Dans un paysage SAP de désolation à perte de vue où tout hiberne et la main d’œuvre stratégique SAP, en quantité homéopathique, ramasse les feuilles mortes…
Les différences culturelles y sont certainement pour beaucoup mais difficile ne veut pas dire impossible… Tu t’es déjà occupé de leur voisin du sud…
Léo, l’image de SAP en prend un sacré coup ici, sans parler des impacts côté clients.
Important ? Pas important ?
Je dirais important, au nom de tous ceux qui ont construit cette image et au nom de tous les clients qui ont fait confiance à SAP.
« Clients y’en a marre » comme dans le livre de Gabs ?
Il faut ton charisme pour poser le prochain pas… Et ta main de maestro.
Il faut vraiment qu’on parle.
Au plaisir d’avoir de tes nouvelles.
Sincèrement,
my signature

Le message est parti. Mon téléphone a sonné.

28 septembre 2007
Caroline à Léo
Suite à notre conversation

Léo,
Merci encore pour ton temps et l’attention portée à mon message.
Ma rencontre avec Bob Courteau est planifiée pour le 16 octobre à Toronto.
Je ne manquerai pas de revenir vers toi ultérieurement.
Sincèrement,
my signature

Leo Apotheker to Caroline Olsen SAP September 2007